Se débarrasser de l’acné inflammatoire naturellement

Etant sujette à l’acné depuis l’adolescence, j’ai eu un regain d’acné inflammatoire et hormonale suite à mon arrêt de la pilule contraceptive pour me mettre à la symptothermie. Après avoir tout tenté pour m’en débarrasser enfin, j’ai trouvé un petit produit miracle qui a vraiment permis à ma peau de renaître.

 

L’acné inflammatoire, qu’est-ce que c’est ?

Qu’on se le dise, quand on est sujette à l’acné, on sait qu’une hygiène alimentaire irréprochable est indispensable. Mais bien souvent, et ce malgré les soins que l’on apporte à notre peau, ce n’est pas assez. L’acné qui a été pour moi la plus difficile à exterminer a été l’acné inflammatoire. L’acné inflammatoire se distingue par des boutons volumineux, rouge et douloureux. Il est très difficile de la faire partir, et encore plus de prévenir son apparition. Elle se localise principalement sur le dos, la poitrine, ou encore sur le visage. Et elle n’est pas réservée qu’aux ados !

Selon moi, elle dépend surtout de l’hygiène de vie et de la prédisposition de chacun. Dans mon cas, je pense qu’elle est due à une flore intestinale pas très en forme. (Le ventre est considéré comme notre deuxième cerveau, et on sait aujourd’hui qu’une mauvaise flore intestinale peut influer sur beaucoup d’aspects !)  Et si vous avez comme moi tout tenté sans succès, il est certain que vous avez besoin d’un coup de pouce !

 

Comment je me suis débarrassée de mon acné inflammatoire

J’ai absolument tout tenté pour me débarrasser de mon acné inflammatoire. Mais rien à faire, les boutons continuaient de proliférer. A croire que ma peau était un terreau fertile pour ces immondes parasites ! J’ai essayé des crèmes anti-acné qui coûtent les yeux de la tête, des lotions et compléments alimentaires au zinc et à l’acide salicylique (sans succès), et même l’application d’alcool à 70 degrés (sur les “bons” conseils de ma maman). A part assécher la peau et exciter encore plus les boutons, l’alcool ne sert à rien sur les vraies peaux acnéiques. Ne fates pas cette erreur si vous avez une acné susceptible comme la mienne.

Dans les derniers temps, j’en étais rendue à utiliser de l’huile essentielle de tea tree, ainsi que de l’huile essentielle de lavande, que j’appliquais pures en alternance matin et soir. Elles aussi asséchaient bien la peau, mais elles n’empêchaient aucunement de nouvelles imperfections d’apparaître.

Continuant mes recherches, je suis tombée sur un article vantant les mérites de l’huile essentielle d’origan en ingestion. L’huile essentielle d’origan est en effet un puissant anti-inflammatoire. Elle est même considérée comme un antibiotique naturel. (J’essaie de plus en plus d’utiliser des produits qui sont sains, naturels et bons pour ma peau.) A ce moment là, je n’avais plus rien à perdre et je me suis dit que j’allais tenter en dernier recours.

 

Comment utiliser l’huile essentielle d’origan contre l’acné inflammatoire

Suite à cette découverte, je me suis donc mise à la recherche de cette fameuse huile essentielle d’origan. Comme on conseillait cette huile en ingestion, le mieux était d’acheter des capsules toutes prêtes, à prendre chaque jour par voie orale. J’ai trouvé mon bonheur avec les capsules de la marque Lindens, qui avaient de très bons avis sur Amazon.  Et je n’ai pas été déçue ! Franchement, ma peau revit depuis que j’ai débuté ce traitement totalement naturel ! Vous avez 100 capsules dans le sachet pour un prix de seulement 8 €. Avec tout l’argent que j’ai dépensé dans des traitements par le passé, je suis bien contente d’avoir trouvé cette alternative qui fonctionne sur le long terme.

Vous pouvez commander ces capsules ICI, et la livraison est super rapide !

acné inflammatoire origan

 

 

Petite précaution à prendre : veillez à ne pas faire de cures trop longues.

Déjà ce serait inutile, et en plus cela pourrait agresser votre estomac sur le long terme. Personnellement, j’ai eu une première phase d’attaque où je prenais une capsule par jour pendant un mois. (Sur l’emballage, on conseille d’en prendre deux, mais une seule par jour a été assez efficace pour moi). Au bout d’à peine deux semaines, je voyais déjà la différence !

L’apparition des boutons était grandement ralentie, et au bout d’un mois je n’en avais plus un seul. Aujourd’hui, j’utilise toujours ces capsules à raison de 2 à 3 fois par semaine. Quand je vois que j’ai un bouton qui pointe le bout de son nez, j’intensifie les prises, mais j’en prends rarement plus de 3 par semaine. Ce qui est un bon compromis pour éviter les petits désagréments.

 

J’espère que cette astuce vous servira à vous aussi et vous permettra de vous débarrasser de votre acné inflammatoire. N’hésitez pas à m’indiquer si cela a fonctionné pour vous en commentaires, et me donner vos petits trucs et astuces anti-acné personnels ! 🙂

 

Pour aller plus loin :



2 thoughts on “Se débarrasser de l’acné inflammatoire naturellement”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *